Delicate Sound Of Thunder - Pink Floyd

Aller au contenu

Menu principal

Delicate Sound Of Thunder

Discographie > Albums Live

COUP DE TONERRE DELICAT
21 NOVEMBRE 1988

Enregistré au Nassau Veterans Memorial Coliseum, New-York, États-Unis entre le 19 et 23 août 1988. Il s'agit du premier album Live du groupe , et ce après 21 ans d'existance.

DISQUE 1

SHINE ON YOU CRAZY DIAMOND
BRILE SUR TOI DIAMANT FOU

Remember when you were young
You shone like the sun
Shine on you crazy diamond

Now there's a look in your eyes
Like black holes in the sky
Shine on you crazy diamond

You were caught in the cross fire
Of childhood and stardom
Blown on the steel breeze
Come on you target for faraway laughter
Come on you stranger, you legend, you martyr, and shine!

You reached for the secret too soon
You cried for the moon
Shine on you crazy diamond

Threatened by shadows at night
And exposed in the light
Shine on you crazy diamond

Well you wore out your welcome
With random precision
Rode on the steel breeze
Come on you raver, you seer of visions
Come on you painter, you piper, you prisoner, and shine!

Nobody knows where you are
How near or how far
Shine on you crazy diamond

Pile on many more layers
And I'll be joining you there
Shine on you crazy diamond

And we'll bask in the shadow
Of yesterday's triumph
Sail on the steel breeze
Come on you boy child, you winner and loser
Come on you miner for truth and delusion, and shine

Rappelle toi quand tu étais jeune
Tu brillais comme le soleil
Brille sur toi diamant fou

Il ya maintenant un regard dans tes yeux
Comme les trous noirs dans le ciel
Brille sur toi diamant fou

Tu as été pris dans un feu croisé
De l'enfance et la célébritée
Soufflé sur une brise d'acier
Allez-toi, cible pour des rires lointains
Allez-toi l'étranger, toi légende, toi martyre, et brille!


Tu as atteint le secret trop tôt
Tu as crié à la lune
Brille sur toi diamant fou

Menacé par les ombres de la nuit
Et exposé dans la lumière
Brille sur toi diamant fou

Bien tu as épuisé ton accueil
Avec une précision aléatoire
Chevauche sur une brise d'acier
Allez-toi fêtard, toi prophète de visions
Viens toi peintre, toi joueur de pipeau, toi prisonnier, brille!

Personne ne sait où tu es
Si tu es loin, si tu es proche
Brille sur toi diamant fou

Empile encore plus de couches
Et je te rejoindrai
Brille sur toi diamant fou

Et nous nous laisserons caresser par les ombres
De succès d'autefois
Et nous naviguerons sur la brise d'acier
Allez! toi, le gamin, toi, le gagneur et le perdant
Allez! toi, le chercheur de vérité et du délire, brille!

LEARNING TO FLY
APPRENDRE A VOLER

Into the distance, a ribbon of black
Stretched to the point of no turning back
A flight of fancy on a windswept field
Standing alone my senses reeled
A fatal attraction holding me fast, how
Can I escape this irresistible grasp?

Can't keep my eyes from the circling sky
Tongue-tied and twisted just an earth-bound misfit, I

Ice is forming on the tips of my wings
Unheeded warnings, I thought I thought of everything
No navigator to guide my way home
Unladened, empty and turned to stone

A soul in tension that's learning to fly
Condition grounded but determined to try
Can't keep my eyes from the circling skies
Tongue-tied and twisted just an earth-bound misfit, I

Above the planet on a wing and a prayer
My grubby halo, a vapour trail in the empty air
Across the clouds I see my shadow fly
Out of the corner of my watering eye
A dream unthreatened by the morning light
Could blow this soul right through the roof of the night

There's no sensation to compare with this
Suspended animation, a state of bliss
Can't keep my mind from the circling sky
Tongue-tied and twisted just an earth-bound misfit, I

Au loin, un ruban noir
Étiré jusqu'au point de non-retour
Un vol de fantaisie sur un champ balayé par le vent
Seul debout, mes sens chancellent
Une attraction fatale me retient ferme, comment
Puis-je échapper à cette irrésistible poigne?

Incapable de garder mes yeux vers le ciel encerclant
Rendu muet et crispé, juste un inadapté terre à terre, je....

De la glace se forme sur le bout de mes ailes
Avertissements ignorés, je pensais avoir tout prévu

Aucun navigateur pour me reconduire chez-moi
À vide, vide et pétrifié

Une âme sous tension qui apprend à voler
Confinée au sol mais bien décidée à essayer
Incapable de garder mes yeux vers le ciel encerclant
Rendu muet et crispé, juste un inadapté terre à terre, je....

Au-delà de la planète, sur une aile et une prière
Mon halo sale, une traînée de vapeur dans le néant
Au travers des nuages je vois mon ombre planer
Du coin de mon oeil larmoyant
Un rêve sauvé par la lumière matinale
Pourrait souffler cette âme droit au travers la voûte de la nuit

Il n'y a pas de sensation en comparaison de celà
Mouvement suspendu, un état de béatitude
Incapable de garder mes yeux vers le ciel encerclant
Rendu muet et crispé, juste un inadapté terre à terre, je...

YET ANOTHER MOVIE
ENCORE UN AUTRE FILM

One sound, one single sound
One kiss, one single kiss
A face outside the window pane
However did it come to this?

A man who ran, a child who cried
A girl who heard, a voice that lied
The sun that burned a fiery red
The vision of an empty bed

The use of force, he was so tough
She'll soon submit, she's had enough
The march of fate, the broken will
Someone is lying very still

He has laughed and he has cried
He has fought and he has died
He's just the same as all the rest
He's not the worst, he's not the best

And still this ceaseless murmuring
The babbling that I brook
The seas of faces, eyes upraised
The empty screen, the vacant look

A man in black on a snow white horse
A pointless life has run its course
The red rimmed eyes, the tears still run
As he fades into the setting sun

Un son, un seul son
Un baiser, un simple baiser
Un visage sorti de la fenêtre à carreau
Cependant en est-on arrivé là?

Un homme qui fuyait, un enfant qui pleurait
Une fille qui écoutait, une voix qui mentait
Le soleil qui brûlait d'un rouge vif
La vue d'un lit désert

L'usage de la force, il était si dur
Elle cédera bientôt, elle en a assez
La marche du destin, l'espoir déchu
Quelqu'un est allongé, très calme

Il a ri et il a crié
Il s'est battu et il est mort
Il est tout de même comme tout les autres
Il est ni le pire, il est ni le meilleur

Et toujours ce murmure incessant
Le bavardage que j'ai enduré
Cet océan de visages, les yeux écarquillés
L'écran vide, le regard absent

Un homme en noir sur un cheval blanc comme neige
Une vie inutile à fait son temps
Le bord des yeux rougis, les larmes coulent encore
Au fur et à mesure qu'il disparaît dans le soleil couchant

ROUND AND AROUND
TOURNER EN ROND

Instrumentale

SORROW
CHAGRIN

The sweet smell of a great sorrow lies over the land
Plumes of smoke rise and merge into the leaden sky
A man lies and dreams of green fields and rivers
But awakes to a morning with no reason for waking

He's haunted by the memory of a lost paradise
In his youth or a dream, he can't be precise

He's chained forever to a world that ‘s departed
It's not enough, it's not enough

His blood has frozen and curdled with fright
His knees have trembled & given way in the night
His hand has weakened at the moment of truth
His step has faltered

One world, one soul
Time pass, the river roll

And he talks to the river of lost love and dedication
And silent replies that swirl invitation
Flow dark and troubled to an oily sea
A grim intimation of what is to be

There's an unceasing wind that blows through this night
And there's dust in my eyes, that blinds my sight
And silence that speaks so much louder than words
Of promises broken

Le doux parfum d'un grand chagrin traverse la terre
Des panaches de fumée s'élèvent et se fondent dans un ciel de plomb
Un homme est allongé et rêve de champs verdoyants et de rivières
Mais se réveille au matin sans raison de se lever


Il est hanté par la mémoire d'un paradis perdu
Dans sa jeunesse ou dans un rêve, il ne peut être plus précis
Il est enchaîné pour toujours à un monde disparu
Ça ne suffit pas, ça ne suffit pas

Son sang s'est glacé et s'est figé avec frayeur
Ses genoux ont tremblé et ont cédé pendant la nuit
Sa main s'est affaiblie au moment de vérité
Sa démarche est chancelante

Un monde, une âme
Temps passé, la rivière coule

Et il parle à la rivière, de l'amour et du dévouement perdus
Et le silence répond cette invitation turbulante
Coulant, sombre et trouble vers une mer huileuse
Une sinistre annonce de ce qui doit être

Il y a un vent incessant qui souffle à travers la nuit

Et la poussière dans mes yeux, qui m'aveugle
Et ce silence qui parle tellement plus fort que les mots
De promesses non tenues

THE DOGS OF WAR
LES CHIENS DE GUERRE

Dogs of war and men of hate
With no cause, we don't discriminate
Discovery is to be disowned
Our currency is flesh and bone
Hell opened up and put on sale
Gather ‘round and haggle
For hard cash, we will lie and deceive
Even our masters don't know the webs we weave

One world, it's a battleground
One world, and we will smash it down
One world, one world

Invisible transfers, long distance calls
Hollow laughter in marble halls
Steps have been taken, a silent uproar
Has unleashed the dogs of war
You can't stop what has begun
Signed, sealed, they deliver oblivion
We all have a dark side, to say the least
And dealing in death is the nature of the beast

One world, it's a battleground
One world, and they smash it down
One world, one world

The dogs of war don't negotiate
The dogs of war won't capitulate
They will take and you will give
And you must die so that they may live
You can knock at any door
But wherever you go, you know they've been there before
Well winners can lose and things can get strained
But whatever you change, you know the dogs remain

One world, it's a battleground
One world, are we going to smash it down
One world, one world

Chiens de guerre et hommes de haine
En l'absence de cause, nous ne  discréminons pas
Toute découverte sera désavouée
Notre devise est chair et os
L'enfer s'est ouvert et mis en vente
Rassembler autour et marchander
Pour de l'argent liquide, nous mentirons et tromperons
Même nos maîtres ignorent les toiles que nous tissons


Un seul monde, c'est un champ de bataille
Un seul monde et nous allons le détruire
Un seul monde, un seul monde

Transferts invisibles, appels longue distance
Rire creux dans des salles de marbre
Des mesures ont été prises, un vacarme silencieux
A relâchés les chiens de guerre
Tu ne peux pas arrêter ce qui a commencé
Signé, scellé, ils délivrent l'oublie
Nous avons tous un côté obscur, pour dire le moindre
Et marchander la mort est dans la nature de la bête

Un seul monde, et c'est un champ de bataille
Un seul monde et ils l'anéantissent
Un seul monde, un seul monde

Les chiens de guerre ne négocient pas
Les chiens de guerre ne capituleront pas
Ils prendront et tu donneras
Et tu dois mourir pour qu'ils puissent vivre
Tu pourras frapper à toutes les portes
Mais partout où tu iras, tu sais qu'ils étaient là avant

Eh bien les gagnants peuvent perdre et les choses devenir tendues
Mais quoi que tu changes, tu sais que les chiens reviennent

Un seul monde, et c'est un champ de bataille
Un seul monde, allons-nous le détruire
Un seul monde, un seul monde

ON THE TURNING AWAY
VERS UNE ERE NOUVELLE

On the turning away
From the pale and downtrodden
And the words they say
Which we won't understand
“Don't accept that what's happening
Is just a case of others’ suffering
Or you'll find that you're joining in
The turning away”

It's a sin that somehow
Light is changing to shadow
And casting it's shroud
Over all we have known
Unaware how the ranks have grown
Driven on by a heart of stone
We could find that we're all alone

In the dream of the proud
On the wings of the night
As the daytime is stirring
Where the speechless unite
In a silent accord
Using words you will find are strange
Mesmerized as they light the flame
Feel the new wind of change
On the wings of the night

No more turning away
From the weak and the weary
No more turning away
From the coldness inside
Just a world that we all must share
It's not enough just to stand and stare
Is it only a dream that there'll be
No more turning away

Vers une ère nouvelle
Celle des blafards et des piétinés
Et les mots qu'ils prononcent
Que nous ne comprenons pas
"N'accepte pas que ce qui se passe
Est juste un cas de la souffrance d'autrui
Ou tu te rendras compte que tu te joins à
Une ère nouvelle"

C'est un péché qui en quelque sorte
La lumière est changée en ombre
Et répande son voile
Sur tout ce que nous avons connus
Ignorant comment les rangs se sont développés
Poussé par un cœur de pierre
Nous pourrions s'apercevoir que nous sommes tous seuls

Dans nos rêves de fierté
Sur les ailes de la nuit
Quand pointe le jour
Lorsque les muets s'unissent
Dans un consentement silencieux
Utilisant des mots que tu trouveras étranges
Hypnotisés lorsqu'ils allument la flamme
Sentir le vent du renouveau
Sur les ailes de la nuit

Plus jamais d'ignorance
Des faibles et des fatigués
Plus jamais d'ignorance
De la froideur intérieure
Juste un monde que nous devons tous partager
Il ne suffit pas juste de rester là et contempler
Est-ce seulement un rêve qu'il n'y aura
Plus jamais d'ignorance?

DISQUE 2

ONE OF THESE DAY
UN DE SES JOURS

Instrumentale

Paroles dites par Nick Mason, d'un ton menacant
"One of these days, I'm going to cut you in little pieces"
"Un de ces jours, je vais te découper en petits morceaux "

TIME
LE TEMPS

Ticking away the moments that make up a dull day
You fritter and waste the hours in an off hand way
Kicking around on a piece of ground in your home town
Waiting for someone or something to show you the way

Tired of lying in the sunshine, staying home to watch the rain
You are young and life is long and there is time to kill today
And then one day you find, ten years have got behind you
No one told you when to run, you missed the starting gun

And you run and you run to catch up with the sun,
but it's sinking

And racing around to come up behind you again

The sun is the same in a relative way, but you're older
Shorter of breath and one day closer to death

Every year is getting shorter, never seem to find the time
Plans that either come to nought,
or half a page of scribbled lines
Hanging on in quiet desperation is the English way

The time is gone the song is over,
Thought I'd something more to say

S'écoulant les moments réconcilient les jours ennuyeux
Tu gaspilles et perd les heures de façon désinvolte

Traînant sur une parcelle de terre dans ta ville natale

Attendant que quelqu'un ou quelque chose te montre la voie

Fatiguer de mentir au soleil, restant à la maison à regarder la pluie.
Tu es jeune et la vie est longue et voilà qu'il y a du temps à tuer.
Et alors un jour tu constates, dix années sont derrière toi
Personne ne t'a dit quand courir, tu as manqué le coup de départ

Et tu cours et tu cours à rattraper le soleil,

mais il sombre

Et faisant la course autour pour se lever derrière toi encore
Le soleil est le même de manière relative, mais tu es plus vieux
À bout de souffle et un jour plus près de la mort.

Chaque année devient plus courte, semblant jamais trouver le temps
Les plans de l'un et l'autre n'aboutiront à rien,
ou moitié de page de lignes gribouillis
S'accrocher à un doux désespoir est une manière Anglaise.

Le temps est révolu, la chanson est terminée
Je pensais que j'aurais quelque chose de plus à dire

WISH YOU WERE HERE
J'AIMERAI QUE TU SOIS ICI

"... and disciplinary remains mercifully"
"Yes, now would you take this star nonsense ?"
"No, no"
"Now which is it..."
"I'm sure of it..."

So, so you think you can tell
Heaven from hell
Blue skies from pain
Can you tell a green field
From a cold steel rail
A smile from a veil
Do you think you can tell

And did they get you to trade
Your heroes for ghosts
Hot ashes for trees
Hot air for a cool breeze
Cold comfort for change
Did you exchange
A walk on part in the war
For a lead role in a cage

How I wish,
How I wish you were here
We're just two lost souls swimming in a fish bowl
Year after year
Running over the same old ground
What have we found
The same old fears
Wish you were here

"... et le disciplinaire reste impitoyable"
"Oui, mais accepteriez-vous ce caprice de star?"
"Non, non"
"Maintenant, lequel est-ce..."
"Je suis sûr de..."

Alors comme ça, tu crois que tu peux distinguer
Le paradis de l'enfer?
Le ciel bleu de la douleur?
Fais tu la différence entre un champ de verdure
et des rails d'acier froid?
Entre un sourire et un voile?
Crois-tu pouvoir faire la différence?

Est-ce qu'ils t'ont fait échanger
Tes héros contre des fontômes
Des cendres chaudes chaudes contre des arbres
De l'air chaud contre une brise rafraîchissante
Une maigre consolation
Et échangerais-tu
Un rôle de figurant pendans la guerre
Contre un premier rôle dans une cage

Comme j'aimerai,
Comme j'aimerai que tu sois là
Nous ne sommes que deux âmes perdues nageant dans un bocal à poisson
Année après année
Parcourant sans cesse le même vieux bout de terrain
Qu'avons nous trouvé
Les même vieilles peurs
J'aimerais que tu sois là

US AND THEM
NOUS ET EUX

Ce morceau a été conçu à l'origine par Rick Wright dans le cadre du film de Michelangelo Antonioni, Zabiskie Point. Jouant au piano pendant la projection d'une portion du film, les membres du groupe aimait ce qu'il entendait mais pas le réalisateur qui comparait la musique à elle d'une église. Le morceau est alors nommé The Violent Sequnce (La Séquence Violente) et ne fût pas retenu. Lors de l'enregistrement de l'album, Roger Waters y ajouetra les paroles.

Us and them
And after all we're only ordinary men
Me and you
God only knows it's not what we would choose to do

Forward he cried from the rear
And the front rank died
The General sat, and the lines on the map
Moved from side to side

Black and blue
And who knows which is which and who is who
Up and down
And in the end it's only round and round
And round

Haven't you heard it's a battle of words
The poster bearer cried
Listen son, said the man with the gun
There's room for you inside

Nous, Nous, Nous et Eux, Eux, Eux
Et après tout on n'est des hommes ordinaires,
Moi,
Moi, Moi et Toi, Toi, Toi
Dieu seul sait que ce n'est pas ce que nous choisirions de faire

Avance, criait-il de derrière
Et les troupes du front sont mortes
Le Général s'est assis et les lignes sur la carte
Se sont mises à trembler

Noir,
Noir, Noir et Bleu, Bleu, Bleu
Et qui sait lequel est lequel et qui est qui?
En Haut, Haut
, Haut et En Bas, Bas, Bas
Et en toute fin c'est seulement tourner en rond
Et Tourner en rond.

N'as-tu pas entendu dire que c'est une bataille de mots
Le porte-drapeau criait.
"Ecoute fils, a dit l'homme au pistolet
Il y a de la place pour toi là-dedans"

"I mean, they're gonna kill ya.
So like if you give'em a quick short, sharp, shock, they won't do it again.
Dig it ? I mean he got off lightly
'Cause I would've given him a trashing.
I mean I only hit him once !
It was only a difference of right and wrong in it
I mean goodmanners don't cost nothing, do they, eh?"

"Après tout ils vont te tuer.
Alors si tu leurs donnes un rapide coup, vif, un choc, ils ne le referont plus
Pigé? Après tout il s'een sort bien
Parce que je lui aurais donné une de ces dérouillées
Après tout Je ne l'ai frappé«qu'un fois!
C'était seulement la différence du bien et du mal en lui
Après tout les bonnes manières ne coûte rien, pas vrai, Hein?"

Roger « The Hat » Manifold

Down and out
It can't be helped but there's a lot of it about
With, without
And who'll deny it's what the fighting's all about

Out of the way, it's a busy day
I've got things on my mind
For want of the price of tea and a slice
The old man died

Déprimé, Déprimé, Déprimé et Éliminé, Éliminé, Éliminé
Il ne peut être aidé mais il y en a beaucoup à propos
Avec,
Avec, Avec ou Sans, Sans, Sans
Et qui niera que c'est le combat tout autour?


Perdu, c'est une journée occupée
J'ai des des idées dans ma tête
Faute de prix pour le thé et une tranche
Le vieillard est mort.

MONEY
L'ARGENT

Money, get away
Get a good job with more pay and you're O.K.
Money, it's a gas
Grab that cash with both hands and make a stash
New car, caviar, four star daydream,

Think I´ll buy me a football team


Money, get back
I'm all right Jack, keep your hands off my stack.

Money, it's a hit
Don't give me that do goody good bullshit

I'm in the hi-fidelity first class travelling set

And I think I need a lear jet

Money, it's a crime
Share it fairly, but don't take a slice of my pie

Money, so they say
Is the root of all evil today
But if you ask for a rise, it's no surprise

That they're giving none away

Argent, va t-en
Trouve un bon travail plus payant et tu seras bien
L'argent, c'est marrant.
Prends cet argent à deux mains et planque-le
Nouvelle voiture, caviar, journée de rêve quatre étoiles
Imaginez, je pourrais bien m'acheter un club de foot

Argent, Revient
Je vais bien Jack, garde tes mains à distance de ma pile
L'argent, c'est le succès
Ne me donne pas celà pour faire ces conneries de bon chic
Je suis en mode haute fidélité voyageant en service première classe
Et je pense avoir besoin d'un jet privé

L'argent, c'est un crime.
Partage le équitablement mais ne prend pas une pointe de ma tarte
L'argent, à ce qu'on dit,
Est la racine de tous les maux d'aujourd'hui
Mais si tu questionnes pour une augmentation, il n'est pas étonnant
Qu'ils soient partant d'aucune générosité

"Ha Ha! I was in the right!"

"Ha! Ha! J'avais raison! "

Peter Watts

"Yes, absolutely in the right!"

"Oui, absolument dans le vrai!"

Chris Adamson

"I certainly was in the right!"

"J'étais certainement dans le vrai!"

Jerry Driscoll

"Yes definitely I'm right.
That geezer's cruising for a bruising!"

"Oui définitivement dans le vrai
Ce vieux schnock maraudait pour porter un coup!"

Patricia Watts

"Why does anyone do anything?"
"Yeah!"
"Why does anyone do anything?"

"Pourquoi chacun fait-il n'importe quoi?"
"Ouais!"
"Pourquoi chacun fait-il n'importe quoi?"

Jerry Driscoll

"I don't know, I was really drunk at the time."

"Je ne sais pas, j'étais vraiement ivre à ce moment-là"

Henry McCulloch

"I was just telling him, he couldn't get into number two.
He was asking why he couldn't come up on freely

After I yelling and screaming
And telling him why he wasn't coming up on freely
It came to a heavy blow, which sorted the matter out. "

"Je lui disais justement qu'il ne pouvait pas monter dans le numéro deux
Il a demandé pourquoi il ne pouvait pas monter gratuitement
Après que j'ai hurler et crier
Et lui ait dit pourquoi il ne pouvait pas entrer gratuitement
Elle est revenu à grand coup, en quelque sorte réglé la question

Chris Adamson

"Yeah!"

"Ouais!"

Inconnu

"I don't know, I was really drunk at the time. "

"Je ne sais pas, j'étais vraiement ivre à ce moment-là"

Henry McCulloch

ANOTHER BRICK IN THE WALL Part 2
UNE AUTRE BRIQUE DANS LE MUR 2ieme Partie

We don't need no education
We don't need no thought control
No dark sarcasm in the classroom
Teacher leave them kids alone
Hey teacher, leave the kids alone

All in all it's just another brick in the wall
All in all you're just another brick in the wall

We don't need no education
We don't need no thought control
No dark sarcasm in the classroom
Teacher leave the kids alone
Hey teacher leave us kids alone !

All in all you're just another brick in the wall
All in all you're just another brick in the wall

"Wrong, Do it again!"
"If you don't eat yer meat, you can't have any pudding.
How can you have any pudding
if you don't eat yer meat ?"
"You! Yes, you behind the bikesheds, stand still laddy !"

Nous n'avons pas besoin d'éducation
Nous n'avons pas besoin que l'on contrôle nos pensées
Assez de ces sombres sarcasmes en classe
Professeurs, laissez les enfants tranquilles
Hé ! les profs ! fouttez la paix aux enfants !

Tout compte fait ce n'était juste qu'une brique dans le mur
Tout compte fait
vous n'êtes juste qu'une autre brique dans le mur

Nous n'avons pas besoin d'éducation
Nous n'avons pas besoin que l'on contrôle nos pensées
Assez de ces sombres sarcasmes en classe
Professeurs, laissez les enfants tranquilles
Hé professeur ! laisse nous tranquilles !

Tout compte fait vous n'êtes juste qu'une autre brique dans le mur
Tout compte fait vous n'êtes juste qu'une autre brique dans le mur

" Faux, Recommence encore!"
"Si tu ne manges pas ta viande tu n'aura pas de dessert"

"Comment pourrais-tu avoir un dessert
si tu ne manges pas ta viande?"
"Toi ! Oui toi derrière les parkings à vélos, tiens toi droit!"

COMFORTABLY NUMB
CONFORTABLEMENT ENGOURDI

Hello
Is there anybody in there ?
Just nod if you can hear me
Is there anyone at home ?
Come on now
I hear you're feeling down
I can ease your pain
Get you on your feet again
Relax
I'll need some information first
Just the basic facts
Can you show me where it hurts

There is no pain, you are receding
A distant ship smoke on the horizon
You are only coming through in waves
Your lips move but I can't hear what you're saying
When I was a child I had a fever
My hands felt just like two balloons
Now I've got that feeling once again
I can't explain, you would not understand

This is not how I am
I have become comfortably numb

O.K.
Just a little pinprick
There'll be no more aaaaah !
But you may feel a little sick
Can you stand up ?
I do believe it's working, good
That'll keep you going through the show
Come on it's time to go

There is no pain, you are receding
A distant ship smoke on the horizon
You are only coming through in waves
Your lips move but I can't hear what you're saying
When I was a child
I caught a fleeting glimpse
Out of the corner of my eye
I turned to look but it was gone

I cannot put my finger on it now
The child is grown
The dream is gone
And I have become
Comfortably numb

Allô,
Il y a quelqu'un là-dedans?
Hoche la tête si tu m'entends
Il y a quelqu'un à la maison?
Viens ici maintenant,
J'ai entendu dire que tu ne vas pas bien
Je peux soulager ta douleur
Et te remettre sur pieds
Détends toi,
Il me faut d'abord quelques renseignements
Juste les symptômes de base
Peux-tu me montrer où ça fait mal ?

Je ne souffres pas, tu débloques
Un bateau au loin fait de la fumée
Tes paroles n'arrivent que par vagues
Tes lèvres remuent, mais je n'entends pas ce que tu dis
Quand j'étais enfant j'ai eu une fièvre
Mes mains étaient gonflées comme deux ballons
Maintenant j'ai encoreune fois cette sensation
Je ne peux pas l'expliquer, et puis tu ne comprendrai pas
Ce n'est pas comment je suis
Je suis devenu confortablement engourdi

Ok,
Juste une petit piqûre
Il n'y aura plus de aaaaah!
Mais il est possible que tu te sentes un peu malade
Peux-tu te lever?
Je crois vraiment que ça fera bien le travail
Ça te permettra de tenir jusqu'à la fin du spectacle
Viens il est temps d'y aller

Je ne souffres pas, tu débloques
Un bateau au loin fait de la fumée
Tes paroles n'arrivent que par vagues
Tes lèvres remuent, mais je n'entends pas ce que tu dis
Quand j'étais enfant
Une vision m'a traversé l'esprit
Du coin de l'oeil
Je me suis retourné pou voir, mais elle avait disparu
Je n'arrive pas à mettre la doigt dessus maintenant
L'enfant a grandi,
Le rêve est parti
Et je suis devenu
Confortablement engourdi.

RUN LIKE HELL
PRENDS TES JAMBES A TON COU

Pink Floyd ! Pink Floyd !

Run...run...run
You better make your face up in
Your favorite disguise
With your button down lips and your
Roller blind eyes
With your empty smile
And your hungry heart
Feel the bile rising from your guilty past
With your nerves in tatters
As the cockleshell shatters
And the hammers batter
Down your door
You better run

You better run all day
And run all night
And keep your dirty feelings deep inside

And if you're taking your girlfriend out tonight
You'd better park the car well out of sight
'Cos if they catch you in the back seat
Trying to pick her locks
They're gonna send you back to mother
In a cardboard box
You better run

Pink Floyd ! Pink Floyd !

Cours...cours...cours
Tu ferais mieux de te déguiser avec
Ton costume préféré
Avec ta bouche cousue et tes
Paupières descendues comme des stores
Avec ton sourire vide
Et ton coeur affamé
Sens la bile remonter de ton passé coupable

Avec tes nerfs à vif
Quand la coquille se brise
Et que les marteaux frapper
Au bas de ta porte
Tu ferais mieux de déguerpir

Tu ferais mieux de courir toute la journée
et courir toute la nuit
Et d'enfouir tes sales sensations profondément à l'intérieur
Et si tu emmenes ta copine ce soir
Tu devrais garer la voiture bien à l'abri des regards
Parce que si on te surprend sur le siège arrière
En train d'essayer de la sauter
On te renverra à ta mère
Dans une boîte en carton
T'as intérêt à déguerpir.

Retourner au contenu | Retourner au menu