Is There Anabody Out There? - Pink Floyd

Aller au contenu

Menu principal

Is There Anabody Out There?

Discographie > Albums Live

Y A T-IL QUELQU'UN DE L'AUTRE COTE?
(THE WALL LIVE: PINK FLOYD 1980-1981)
27 MARS 2000

Cet album retrace la tournée de The Wall de 1980-1981.
Les enregistrements ont eu lieu à Earl's Court de Londres les 7,8 et 9 Août 1980 et le 14,15,16 et 17 Juin 1981.
L'album regroupe dans l'ordre les titres de l'album "The Wall"
Au disque 1, l'on retrouve en plus une introduction et deux titres additionnels.

MC: ATMOS

Il s'agit dans les faits du discours introductif du maître de cérémonie, Gary Yudman. Le discours est prononcé sur un fond sonore. L'on y entend la chason "We'll Meet Again" de Vera Lynn, sorti en 1939, et favorite des soldats Anglais pendant la seconde guerre mondiale. C'est cette chanson qui a inspira la cahson "Vera" de Roger Waters sur l'album original de The Wall.

Good evening. Good evening ladies and gentlemen, and welcome to Earl’s Court. My name is Gary Yudman and we are going to have a great show this evening. The band is backstage and will be ready to go in just a few minutes. Before the show begins the house management would like to request just a few things. First, please no fireworks. Also, no flash cameras. And any unauthorized audio or video equipment found being used may be confiscated. So please save yourself a lot of hassle.

Well I think the band is almost ready to go now… No, no. Not quite yet. One thing I would like to point out. Upon completion of the show tonight…

Bonsoir. Bonsoir, mesdames et messieurs, et bienvenue à Earl’s Court. Mon nom est Gary Yudman, et nous allons assister à un grand concert ce soir. Le groupe est en coulisses et sera prêt d’ici quelques minutes. Avant le début du concert, les organisateurs voudraient juste vous demander quelques choses. Tout d’abord, s’il vous plaît, pas de feux d’artifices. Aussi, pas de caméras à flash. Et, tout équipement audio ou vidéo non autorisé pourra être confisqué. Alors, s’il vous plaît, évitez de vous attirer des ennuis.

Bien, je crois que le groupe est prêt à commencer maintenant… Non, non, pas encore. Une chose que j’aimerais signaler. Jusqu’à la fin du concert de ce soir…

WHAT SHALL WE DO NOW?
QU'ALLONS NOUS FAIRE MAINTENANT?

Ce titre apparaît à la position 10, du disque 1. Cette chanson devait être de l'album The Wall à sa sortie, mais faute de place elle fût retranché los de la sortie de l'album.

What shall we use to fill the empty spaces
Where waves of hunger roar?
Shall we set out across the sea of faces
In search of more and more applause?

Shall we buy a new guitar?
Shall we drive a more powerful car?
Shall we work straight through the night?
Shall we get into fights?
Leave the lights on?
Drop bombs?
Do tours of the East?
Contract diseases?
Bury bones?
Break up homes?
Send flowers by phone?
Take to drink?
Go to shrinks?
Give up meat?
Rarely sleep?
Keep people as pets?
Train dogs?
Race rats?
Fill the attic with cash?
Bury treasure?
Store up leisure
But never relax at all
With our backs to the wall?

Que devrions-nous utiliser pour remplir les espaces vides?
Où les vagues de la faim rugissent?
Allons-nous traverser cette mer de visages?
En quête de plus en plus d’applaudissements?

Allons-nous acheter une nouvelle guitare?
Allons-nous conduire une voiture plus puissante?
Allons-nous travailler toute la nuit?
Allons-nous nous impliqués dans des combats?
Laisser les lumières allumées?
Lâcher les bombes?
Partir en tournée dans l’Est?
Contracter des maladies?
Enterrer des os?
Briser des ménages?
Envoyer des fleurs par téléphone?
Prendre à boire?
Aller voir un psy?
Abandonner la viande?
Dormir rarement?
Garder des gens comme des animaux de compagnie?
Entraîner des chiens?
Organiser des courses de rats?
Remplir le grenier d'argent?
Enterrer un trésor?
Accumuler des loisirs
Mais ne jamais se détendre du tout
Avec le dos au mur?

THE LAST FEW BRICKS
LA DERNIERE PETITE BRIQUE

Ce titre apparaît à la position 15, du disque 1. Il s'agit d'un pot-pourri, instrumental, joué durant les concerts de la tournée 1980-1981, le temps que les techniciens finissent de monter le mur sur la scène, ne laissant qu’un trou par lequel Roger Waters chantait ensuite Goodbye Cruel World, la pièce suivante, lors des représentations. On peut y reconnaître des séquences tirées de The Happiest Days of Our Lives, Young Lust ou Empty Spaces.


Instrumentale

Retourner au contenu | Retourner au menu