Obscured by Clouds - Pink Floyd

Aller au contenu

Menu principal

Obscured by Clouds

Discographie > Films, bandes sonores

OBSCURED BY CLOUDS
DISSIMULE PAR LES NUAGES
3 Juin 1972

Il s’agit de la bande originale du film La Vallée, de Barbet Schroeder. Il s'Agit de la deuxième collaboration entre Pink Floyd et Schroeder. Le film raconte l'histoire de Viviane, l'épouse désœuvrée du consul de France de Melbourne, qui essaie de tromper son ennui lors d'un séjour en Nouvelle-Guinée. Elle suit un groupe d'explorateurs étrangers, car elle voudrait trouver des objets exotiques, notamment les plumes rarissimes de l'oiseau du paradis, sans résultat. L'un des explorateurs éveille son intérêt au point qu'elle se joint au groupe au lieu de regagner l'Australie et la civilisation. La petite équipe s'aventure dans la brousse et ses contrées inconnues dans le but d'atteindre une vallée inexplorée. Ce cheminement amènera les voyageurs à rencontrer des tribus isolées et les confrontera aux difficultés des conditions d'une vie primitive.

FACE A

OBSCURED BY CLOUDS
ASSOMBRI PAR LES NUAGES


Instrumentale

WHEN YOU'RE IN
QUAND VOUS Y SEREZ

Instrumentale

BURNING BRIDGES
PONT ENFALMMES

Bridges burning brightly
Merging with the shadow
Flickering between the lines
Stolen moments floating
Softly on the air
Born on wings of fire
And climbing higher

Ancient bonds are breaking
Leaving all and changing sides
Dreaming of a new day
Cast aside the other way
Magic vision stirring
Kindled by the burning flames
Lie in her eyes

The doorway stands ajar
The walls that once were high
Beyond the gilded cage
Beyond the reach of time
The moment is at hand
She breaks the golden bond

Les ponts brûlent avec éclat
Fusionnant avec la pénombre
Scintillant entre les lignes
Moments dérobés flottant
Doucement dans les airs
Nés sur des ailes de feu
Et s’élevant davantage

Les liens d’autrefois se brisent
Laissant tout et changeant de côté
En rêvant d’un jour nouveau
Laissant de côté l'autre voie
Des visions magiques grisantes
Attisées par les flammes incandescentes
Dans ses yeux

La porte demeure entrouverte
Les murs qui autrefois étaient hauts
Au-delà de la cage dorée
Par delà la portée du temps
Le moment est à portée de main
Elle brise le lien doré


THE GOLD IT'S IN THE ...
L'OR EST DANS LE ....

Come on my friends let's make for the hills
They say there's gold but I'm looking for thrills

You can get your hands on whatever we find
Because I'm only coming along for the ride

Well you go on your way
I'll go mine
I don't care if we get there on time
Everybody's searching for something they say
I'll get my kicks on the way


Over the mountains across the sea
Who knows what will be waiting for me
I could sail forever to strange sounding names
Faces of people and places don't change


All I have to do is just close my eyes
To see the sea gulls wheeling in the far distant skies
All I wanna to tell you all I wanna say
Is count me in on the journey don't expect me to stay

Venez mes amis, allons dans les collines
Ils disent qu’il y a de l’or mais je suis à la recherche de sensation forte
Vous pouvez prendre tout ce que nous trouvons
Car je suis seulement venue pour la balade

Bien, vous allez sur votre voie
Et je prendrai la mienne
Je ne m'inquiète pas si nous arrivons à temps
Chacun cherche quelque chose disent-ils
J'obtiendrai mes coups de pied en route


Au-delà des montagnes de l'autre coté de l’océan
Qui sait qu'est ce qui m'attendra
Je pourrai voguer éternellement vers ces noms étranges
Les visages des gens et les lieux ne changent jamais


Tout ce que j'ai à faire, c'est de fermer les yeux
Pour voir les goélands tournoyer dans les cieux lointains
Tout ce que je veux te dire, tout ce que je veux dire
C’est compte sur moi pour le voyage, mais pas pour rester

WOT'S ... UH THE DEAL
OUAH ... QUELLE AFFAIRE


Heaven sent the promised land
Looks alright from where I stand
‘Cause I’m the man
On the outside looking in
Waiting on the first step
Show where the key is kept
Point me down the right line
Because it’s time

To let me in from the cold
Turn my lead into gold
‘Cause there’s chill wind
Blowing in my soul
And I think I’m growing old

Flash the readies… wots… uh deal
Got to make to the next meal
Try to keep up with the turning of the wheel
Mile after mile stone after stone
You turn to speak but you’re alone
A million miles from home you’re on your own

So let me in from the cold
Turn my lead into gold
‘Cause there’s chill wind
Blowing in my soul
And I think I’m growing old

Fire bright by candlelight
With her by my side
If she prefers we may never stir again
Someone sent the promised land
Well I grabbed it with both hands
Now I’m the man
On the inside looking out

Hear me shout come on in
What’s the news where you’ve been
Cause there’s no wind left in my soul
And I’ve grown old


Le paradis a envoyé la terre promise
Ça a l’air bien d’où je me tiens
Car je suis l’homme
Qui de l’extérieur regarde à l’intérieur
Attendant sur la première marche
Montrant où est gardée la clé
Indique moi le bon chemin
Parce qu’il est temps

De me protéger du froid
Changer mon plomb en or
Parce qu’il y a un vent glacial
Soufflant dans mon âme
Et je pense que je vieillis

Éclaire les prompts à agir ... ouah ... quelle affaire
Je dois aller préparer le prochain repas
Essaie de suivre la rotation de la roue
Kilomètre après kilomètre, pierre après pierre
Tu te mets à parler mais tu es seul
À des années-lumières de la maison, livré à toi même

Alors de me protéger du froid
Changer mon plomb en or
Parce qu’il y a un vent glacial
Soufflant dans mon âme
Et je pense que je vieillis

Flammes luisantes de la bougie
Avec elle à mes côtés
Si elle préfère, nous ne bougerons plus jamais
Quelqu’un a envoyé la terre promise
Eh bien, je l’ai saisie à deux mains
Maintenant je suis l’homme
Qui de l’intérieur regarde l’extérieur

Écoute moi crier de l'intérieur
Quelles sont les nouvelles là où tu étais
Parce qu’il n'y a pas de vent qui demeure dans mon âme
Et j’ai vieilli

MUDMEN
HOMMES BOUEUX


Instrumentale

FACE B

CHILDHOOD'S END
LA FIN DE L'ENFANCE

You shout in your sleep
Perhaps the price is just too steep
Is your conscience at rest
If once put to the test
You awake with a start
To just the beating of your heart
Just one man beneath the sky
Just two ears just two eyes

You set sail across the sea
Of long past thoughts and memories
Childhood’s end your fantasies
Merge with harsh realities
And then as the sail is hoist
You find your eyes are growing moist
And all the fears never voiced
Say you have to make the final choice

Who are you and who am I
To say we know the reason why
Some are born some men die
Beneath one infinite sky
There’ll be war there’ll be peace
But everything one day will cease
All the iron turn to rust
All the proud men turn to dust
And so all things time will mend
So this song will end


Tu cries dans ton sommeil
Peut-être le prix est-il juste trop élevé
Est-ce ta conscience au repos
Si une fois mise à l'épreuve
Tu te réveilles en sursaut
Pour tout les battements de ton cœur
Juste un homme sous le ciel
Juste deux oreilles, juste deux yeux

Tu mets les voiles de l'autre coté de océan
De longues pensées passées et de souvenirs
L’enfance met fin à tes fantaisies
Fusionner avec la dure réalité
Et alors que la voile est hissée
Tu trouves que tes yeux deviennent humides
Et toutes ces craintes jamis exprimées
Te disent que tu as à faire un choix

Qui es-tu et qui suis-je
Pour dire que nous savons la raisson pour laquelle
Certains naissent certains hommes meurent
Sous ce ciel infini
Il y aura la guerre, il y aura la paix
Mais tout, un jour se terminera
Tout le fer devit rouille
Tous les hommes fiers deviennent poussière
Et aussi, comme toutes ces choses que le temps réparera
Alors cette chanson se terminera

FREE FOUR

   "One two free four!"

The memories of a man in his old age
Are the deeds of a man in his prime
You shuffle in gloom of the sick room
And talk to yourself as you die

Life is a short warm moment
And death is a long cold rest
You get your chance to try
In the twinkling of an eye
Eighty years with luck or even less

So all aboard for the American tour
And maybe you'll make it to the top
But mind how you go
And I can tell you ‘cos I know
You may find it hard to get off

But you are the angel of death
And I am the dead man's son
He was buried like a mole in a fox-hole
And everyone's still on the run

And who is the master of fox hounds
And who says the hunt has begun
And who calls the tune in the courtroom
And who beats the funeral drum

The memories of a man in his old age
Are the deeds of a man in his prime
You shuffle in gloom in the sickroom
And talk to yourself till you die


   "Un, deux, trois, quatre!"

Les souvenirs d'un vieillard
Sont les actes d'un homme dans la force de l'âge
Tu erres dans l'obscurité de la chambre d'hôpital
Et dialogue avec toi-même, jusqu'au dernier soupir

La vie est un court moment chaud
Et la mort un long repos au froid
Tu as ta chance d'essayer
En un clin d'oeil
Quatre-vingt ans avec de la chance, voire moins.

Alors tous à bord pour le rêve américain
Et peut être atteindras-tu le sommet
Mais pense comment tu y vas
Et je te dis ça en connaissance de cause
Tu trouveras peut-être la difficile d'en sortir

Mais tu es l'ange de la mort
Et je suis le fils du défunt
Il a été enterré comme une taupe dans un terrier
Et tous les autres sont toujours en cavales

Et qui est le maître des chiens de chasse?
Et qui déclare la chasse ouverte?
Et qi donne le ton dans le tribunal?
Et qui rythme la marche funèbre ?

Les souvenirs d'un vieillard
Sont les actes d'un homme dans la force de l'âge
Tu erres dans l'obscurité de la chambre d'hôpital
Et dialogue avec toi-même, jusqu'au dernier soupir

STAY
RESTE

Stay
And help me to end the day
And if you don’t mind
We’ll break a bottle of wine
Stick around
And maybe we’ll put one down
‘Cause I wanna find
What lies behind those eyes
Midnight blue burning gold
A yellow moon is growing cold

I rise
Looking through my morning eyes
Surprised
To find you by my side
Rack my brain
To try to remember your name
To find the words
To tell you goodbye
Morning dews newborn day
Midnight blue turn to gray

Midnight blue burning gold
A yellow moon is growing cold

Reste
Et aide moi à terminer cette journée
Et si tu n'en n'a pas envie
Nous allons ouvrir une bouteille de vin
Reste dans les parages
Et peut-être nous en buverons une
Parce que je veux découvrir
Qu'est-ce qui se cache derrière ces yeux
Bleu nuit, dorure incandescente
Une lune jaune se glace

Je me lève
En regardant à travers mes yeux du matin
Surpris
De te trouver à mes côtés

Creusant ma cervelle
Pour essayer de me rappeler ton nom
Pour trouver les mots
Pour te dire au revoir
Rosée matinale d’un jour nouveau
Le bleu nuit vire au gris

Bleu nuit, dorure incandescente
Une lune jaune se glace

ABSOLUTELY CURTAINS
VOILES ABSOLUS

Instrumentale

Retourner au contenu | Retourner au menu