P.U.L.S.E. Disque 1 - Pink Floyd

Aller au contenu

Menu principal

P.U.L.S.E. Disque 1

Discographie > Albums Live

P.O.U.L.S.
5 JUIN 1995

P.U.L.S.E.  est un album entièrement live qui retrace la tournée de 1994 du groupe,et retace l'histoire musicale de Pink Floyd.Les captations ont eu lieu dnas le cadre de la tournée mondiale de The DIvision Bell Tour.
Les enregistrement ont eu lieu; le 17 août 1994 AU Niedersachsenstadion, Hanovre, Allemagne, le 17 septembre 1994 AU Festa Nazionale dell Unita, Modène, Italie, les 20 et 21 septembre 1994 au Cinecitta, Rome, Italie, les 13-15 et 19-23 octobre 1994 au Earls Court Exhibition Hall, Londres, Angleterre (Au bénéfice de Greenpeace, Amnestie Internationale et autres).

SHINE ON YOU CRAZY DIAMOND
BRILLE SUR TOI DIAMANT FOU
Partie 1 A 5

ENREGISTRÉE LE 20 OCTOBRE À LONDRES
Cette chanson se compose de 9 parties.
Les initiales de SYD s'y rerouve à l'intérieur du titre "Shine on You crazy Diamond"
L'appelation DIAMOND ferait référence au titre d'une chanson des Beatles "Lucy in the Sky with Diamonds" et ferait référence à la consommation de LSD de Barrett.
Enfin des paroles tel que; "Remember when you were young? / You shone like the sun" (Souviens-toi quand tu étais jeune / Tu brillais comme le soleil), est la façon du groupe de souligner l'estime qu'ils ont envers Syd Barrett.

Remember when you were young
You shone like the sun
Shine on you crazy diamond

Now there's a look in your eyes
Like black holes in the sky
Shine on you crazy diamond

You were caught in the cross fire
Of childhood and stardom
Blown on the steel breeze
Come on you target for faraway laughter
Come on you stranger, you legend, you martyr, and shine!

You reached for the secret too soon
You cried for the moon
Shine on you crazy diamond

Threatened by shadows at night
And exposed in the light
Shine on you crazy diamond

Well you wore out your welcome
With random precision
Rode on the steel breeze
Come on you raver, you seer of visions
Come on you painter, you piper, you prisoner, and shine!

Rappelle toi quand tu étais jeune
Tu brillais comme le soleil
Brille sur toi diamant fou

Il ya maintenant un regard dans tes yeux
Comme les trous noirs dans le ciel
Brille sur toi diamant fou

Tu as été pris dans un feu croisé
De l'enfance et la célébritée
Soufflé sur une brise d'acier
Allez-toi, cible pour des rires lointains
Allez-toi l'étranger, toi légende, toi martyre, et brille!


Tu as atteint le secret trop tôt
Tu as crié à la lune
Brille sur toi diamant fou

Menacé par les ombres de la nuit
Et exposé dans la lumière
Brille sur toi diamant fou

Bien tu as épuisé ton accueil
Avec une précision aléatoire
Chevauche sur une brise d'acier
Allez-toi fêtard, toi prophète de visions
Viens toi peintre, toi joueur de pipeau, toi prisonnier, brille!

ASTRONOMY DOMINE
ASTRONOMIE DOMINE

ENREGISTRÉE LE 15 OCTOBRE À LONDRES

Lime and limpid green, a second scene,
A fight between the blue you once knew.

Floating down, the sound resounds
Around the icy waters underground
Jupiter and Saturn Oberon Miranda and Titania
Neptune Titan Stars can frighten...

Blinding signs flap flicker flicker
flicker
Blam pow pow
Stairway scare Dan Dare who's there...

Lime and limpid green
The sound surrounds the icy waters under
Lime and limpid green
The sound surrounds the icy waters Underground

Vert tilleul limpide, une autre scène
Un combat entre la dépression que tu as connu autrefois
Flottant vers le bas, le son résonne
Autour des eaux glaciales souterrainne
Jupiter et Saturne, Oberon, Miranda et Titania
Neptune, Titan, les étoiles peuvent effrayer

Signaux aveuglants, battements clignotements, clignotements, clignotements
Bada bang bang
Les escaliers effraient Dan Dare qui est là

Vert tilleul limpide
Le son imprègne les eaux glaciales au-dessous
Vert tilleul limpide
Le son imprègne les eaux glaciales souterraines

WHAT DO YOU WANT FROM ME?
QU'ATTENDS TU DE MOI?

ENREGISTRÉE LE 21 SEPTEMBRE À ROME

As you look around this room tonight
Settle in your seat and dim the lights
Do you want my blood, do you want my tears
What do you want
What do you want from me
Should I sing until I can't sing any more

Play these strings until my fingers are raw

You're so hard to please
What do you want from me

Do you think that I know something you don't know
What do you want from me
If I don't promise you the answers would you go
What do you want from me
Should I stand out in the rain
Do you want me to make a daisy chain for you

I'm not the one you need
What do you want from me

You can have anything you want
You can drift, you can dream, even walk on water
Anything you want

You can own everything you see
Sell your soul for complete control
Is that really what you need

You can lose yourself this night
See inside there is nothing to hide
Turn and face the light

What do you want from me

Alors que tu regardais autour de cette pièce ce soir
Installé dans ton siège et les lumières tamisées
Veux-tu mon sang, veux-tu mes larmes ?
Que veux-tu?
Que veux-tu de moi?
Devrais-je chanter jusqu'à ce que je n'ai plus de voix?
Gratter ces cordes jusqu'à m'ensanglanter les doigts?
Tu es difficile à satisfaire
Que veux-tu de moi?

Penses-tu que je connaisse quelque chose que tu ne connaisse pas?
Que veux-tu de moi?
Si je ne te promets pas les réponse partiras-tu?
Que veux-tu de moi?
Devrais-je tenir sous la pluie?
Veux-tu de moi pour faire un collier de pâquerettes pour toi?
Je ne suis pas celui qu'il te faut
Que veux-tu de moi?

Tu peux obtenir tout ce que tu veux
Tu peux dériver, tu peux rêver, même marcher sur l'eau
Tout ce que tu veux

Tu peux posséder tout ce que tu vois
Vendre ton âme pour un contrôle complet
Est-ce vraiment ce que tu veux?

Tu peux te perdre cette nuit
Voir à l'intérieur s'il n'y a rien à cacher
Tourne-toi et faity face à la lumière

Que veux-tu de moi?

LEARNING TO FLY
APPRENDRE A VOLER

ENREGISTRÉ LE 14 OCTOBRE À LONDRES

Into the distance, a ribbon of black
Stretched to the point of no turning back
A flight of fancy on a windswept field
Standing alone my senses reeled
A fatal attraction holding me fast, how
Can I escape this irresistible grasp?

Can't keep my eyes from the circling sky
Tongue-tied and twisted just an earth-bound misfit, I

Ice is forming on the tips of my wings
Unheeded warnings, I thought I thought of everything
No navigator to guide my way home
Unladened, empty and turned to stone

A soul in tension that's learning to fly
Condition grounded but determined to try
Can't keep my eyes from the circling skies
Tongue-tied and twisted just an earth-bound misfit, I

Above the planet on a wing and a prayer
My grubby halo, a vapour trail in the empty air
Across the clouds I see my shadow fly
Out of the corner of my watering eye
A dream unthreatened by the morning light
Could blow this soul right through the roof of the night

There's no sensation to compare with this
Suspended animation, a state of bliss
Can't keep my mind from the circling sky
Tongue-tied and twisted just an earth-bound misfit, I

Au loin, un ruban noir
Étiré jusqu'au point de non-retour
Un vol de fantaisie sur un champ balayé par le vent
Seul debout, mes sens chancellent
Une attraction fatale me retient ferme, comment
Puis-je échapper à cette irrésistible poigne?

Incapable de garder mes yeux vers le ciel encerclant
Rendu muet et crispé, juste un inadapté terre à terre, je....

De la glace se forme sur le bout de mes ailes
Avertissements ignorés, je pensais avoir tout prévu

Aucun navigateur pour me reconduire chez-moi
À vide, vide et pétrifié

Une âme sous tension qui apprend à voler
Confinée au sol mais bien décidée à essayer
Incapable de garder mes yeux vers le ciel encerclant
Rendu muet et crispé, juste un inadapté terre à terre, je....

Au-delà de la planète, sur une aile et une prière
Mon halo sale, une traînée de vapeur dans le néant
Au travers des nuages je vois mon ombre planer
Du coin de mon oeil larmoyant
Un rêve sauvé par la lumière matinale
Pourrait souffler cette âme droit au travers la voûte de la nuit

Il n'y a pas de sensation en comparaison de celà
Mouvement suspendu, un état de béatitude
Incapable de garder mes yeux vers le ciel encerclant
Rendu muet et crispé, juste un inadapté terre à terre, je...

KEEP TALKING
CONTINUE DE PARLER

ENREGISTRÉ LE 17 AOÛT À HANOVRE

"For millions of years
Mankind lived just like the animals
Then something happened
Which unleashed the power of our imagination
We learned to talk”


There's a silence surrounding me
I can't seem to think straight
I'll sit in the corner
No one can bother me
I think I should speak now
(Choristes)
Why won't you talk to me
I can't seem to speak now
(Choristes)
You never talk to me
My words won't come out right
(Choristes)
What are you thinking
I feel like I'm drowning
(Choristes)
What are you feeling
I'm feeling weak now
(Choristes)
Why won't you talk to me
But I can't show my weakness
(Choristes)
You never talk to me
I sometimes wonder
(Choristes)
What are you thinking
Where do we go from here
(Choristes)
What are you feeling

"It doesn't have to be like this
All we need to do is make sure we keep talking”
Why won't you talk to me
(Choristes)
I feel like I'm drowning
You never talk to me
(Choristes)
You know I can't breathe now
What are you thinking
(Choristes)
We're going nowhere
What are you feeling
(Choristes)
We're going nowhere
Why won't you talk to me
You never talk to me
What are you thinking
Where do we go from here

"It doesn't have to be like this
All we need to do is make sure we keep talking”

(1) "Pendant des millions d'années
L'humanité vivait comme des animaux
Puis quelque choses s'est passé
Qui a libéré le pouvoir de notre imagination
Nous avons appris à parler"


Il y a le silence autour de moi
Je n'arrive pas à me concentrer
Je vais m'asseoir dans un coin
Personne ne peut me déranger
Je pense que je devrais parler maintenant
(Choristes)
Pourquoi ne me parles tu pas?
Je n'arrive pas à parler maintenant
(Choristes)
Tu ne me parles jamais
Mes mots ne me viennent pas
(Choristes)
A quoi penses-tu?
J'ai l'impression de me noyer
(Choristes)
Que ressens-tu?
Je me sens faible maintenant
(Choristes)
Pourquoi ne me parles tu pas?
Mais je ne peux montrer ma faiblesse
(Choristes)
Tu ne me parles jamais
Je me demande parfois
(Choristes)
A quoi penses-tu?
Où irons-nous à partir d'ici?
(Choristes)
Que ressens-tu?

"Il n'a pas à être comme ça
Tout ce que nous devons faire c'est de s'assurer de continuer de parler"

Pourquoi ne me parles-tu pas?
(Choristes)
J'ai l'impression de me noyer
Tu ne me parles jamais
(Choristes)
Tu sais que je ne peux plus respirer maintenant
A quoi penses-tu?
(Choristes)
Nous n'allons nulle part
Que ressens-tu?
(Choristes)
Nous n'allons nulle part
Pourquoi ne me parles-tu pas?
Tu ne me parles jamais
A quoi penses-tu?
Où irons-nous à partir d'ici?

"Il ne devrait pas en être ainsi
Tout ce que nous devons faire c'est de s'assurer que nous continuons de parler"


(1) Phrases prononcées par  Stephen Hawkins

COMING BACK TO LIFE
RETOUR A LA VIE

ENREGISTRÉ LE 21 SEPTEMBRE À ROME

Where were you when I was burned and broken
While the days slipped by from my window watching
Where were you when I was hurt and I was helpless
Because the things you say and the things you do surround me
While you were hanging yourself on someone else's words
Dying to believe in what you heard
I was staring straight into the shining sun

Lost in thought and lost in time
While the seeds of life and the seeds of change were planted
Outside the rain fell dark and slow
While I pondered on this dangerous but irresistible pastime
I took a heavenly ride through our silence

I knew the moment had arrived
For killing the past and coming back to life

I took a heavenly ride through our silence

I knew the waiting had begun
And headed straight into the shining sun

Où étais-tu quand j'étais brûlé et brisé?
Quand je regardais les jours défiler par ma fenêtre

Où étais-tu quand j'étais blessé et que j'étais démuni?
Parce que les choses que tu dis et les choses que tu fais autour de moi
Pendant que tu te étais toi même suspendu aux paroles d'un autre
Te tuant à croire en ce que tu entendais
Je fixais droit dans le soleil brillant

Perdu dans mes pensées et perdu dans le temps
Alors que les graines de la vie et les graines du changement ont été plantés
Dehors, la pluie tombait sombre et lentement
Alors que je méditais sur ce dangereux mais irrésistible passe-temps
J'ai pris une promenade céleste à travers notre silence
Je savais que le temps était venu
Pour tuer le passé et de revenir à la vie

J'ai pris une promenade céleste à travers notre silence
J'ai su que l'attente s'était amorcée
Et je me suis dressé face au soleil brillant

HEY YOU
HE TOI

ENREGISTRÉ LE 13 OCTOBRE À LONDRES
DERNIER COUPLET LE 15 OCTOBRE À LONDRES

Hey you, out there in the cold
Getting lonely, getting old
Can you feel me ?
Hey you, standing in the aisles
With itchy feet and fading smiles
Can you feel me ?
Hey you, don't help them to bury the light
Don't give in without a fight

Hey you, out there on your own
Sitting naked by the phone
Would you touch me ?
Hey you, with your ear against the wall
Waiting for someone to call out
Would you touch me ?
Hey you, would you help me to carry the stone
Open your heart, I'm coming home

But it was only fantasy
The wall was too high, as you can see
No matter how he tried he could not break free
And the worms ate into his brain

Hey you, out there on the road
Always doing what you're told
Can you help me ?
Hey you, out there beyond the wall
Breaking bottles in the hall
Can you help me ?
Hey you, don't tell me there's no hope at all
Together we stand, divided we fall

Hé toi, là bas dans le froid
En train de t'isoler, de devenir vieux
Peux-tu me comprendre?
Hé toi, debout dans les couloirs
Avec des fourmis dans les pieds et de fades sourires
Peux-tu me comprendre?
Hé toi, ne les aide pas à éteindre la lumière
N'abandonne pas sans combattre

Hé toi, là bas livré à toi même
Assis nu à coté du téléphone
Voudrais-tu me toucher?
Hé toi, avec ton oreille collée au mur
En train d'attendre que quelqu'un t'appelle
Me toucherais-tu?
Hé toi, m'aiderai-tu à porter cette pierre?
Ouvre ton coeur, je rentre à la maison

Mais tout n'était qu'illusion
Le mur était trop haut comme tu peux le voir
Il a eu beau essayer, il ne pouvait pas s'échapper
Et les vers lui ont dévoré son cerveau.

Hé toi, là bas sur la route
Toujours en train de faire ce qu'on te dit
Peux-tu m'aider?
Hé toi, là bas derrière le mur
En train de casser des bouteilles dans le hall
Peux-tu m'aider?
Hé toi, ne me dit pas qu'il n'y a plus aucun espoir
Ensemble on tient bon, divisés on court à notre perte.

A GREAT DAY FOR FREEDOM
UN GRAND JOUR POUR LA LIBERTE

ENREGISTRÉ LE 19 OCTOBRE À LONDRES

On the day the wall came down
They threw the locks onto the ground
And with glasses high we raised a cry for freedom had arrived

On the day the wall came down
The Ship of Fools had finally run aground
Promises lit up the night like paper doves in flight

I dreamed you had left my side
No warmth, not even pride remained
And even though you needed me
It was clear that I could not do a thing for you


Now life devalues day by day
As friends and neighbours turn away
And there's a change that, even with regret, cannot be undone

Now frontiers shift like desert sands

While nations wash their bloodied hands

Of loyalty, of history, in shades of grey

I woke to the sound of drums
The music played, the morning sun streamed in
I turned and I looked at you
And all but the bitter residue slipped away, slipped away

Le jour où le mur est tombé
Ils ont jeté les serrures sur le sol
Et avec un verre bien haut nous avons soulevé un cri pour cette liberté qui venait d'arriver

Le jour où le mur est tombé
La Nef des Fous s'est finalement échouée
L'espoir éclaira la nuit tel des colombes de papier en plein vol

J'ai rêvé que tu n'étais plus à mes côtés
Aucune chaleur ni même la fierté ne subsistaient
Et même si tu avais besoin de moi
Il était clair que je ne pouvais pas faire grand chose pour toi

Maintenant, la vie dévalue de jour en jour
Des amis et voisins se détournent.
Et il y a un changement qui, même avec regret, ne peut être défait

Maintenant, les frontières sont mouvantes comme le sable des déserts
Tandis que les nations lavent leurs mains ensanglantées
De la loyauté, de l'histoire, en nuances de gris

Je me suis réveillé au son des tambours
La musique jouait, le soleil du matin entrait
Je me suis retourné et je t'ai regardé
Et tout sauf le résidu d'amertume s'éloignait doucement, s'éloignait doucement

SORROW
CHAGRIN

ENREGISTRÉ LE 20 SEPTEMBRE À ROME

The sweet smell of a great sorrow lies over the land
Plumes of smoke rise and merge into the leaden sky
A man lies and dreams of green fields and rivers
But awakes to a morning with no reason for waking

He's haunted by the memory of a lost paradise
In his youth or a dream, he can't be precise

He's chained forever to a world that ‘s departed
It's not enough, it's not enough

His blood has frozen and curdled with fright
His knees have trembled & given way in the night
His hand has weakened at the moment of truth
His step has faltered

One world, one soul
Time pass, the river roll

And he talks to the river of lost love and dedication
And silent replies that swirl invitation
Flow dark and troubled to an oily sea
A grim intimation of what is to be

There's an unceasing wind that blows through this night
And there's dust in my eyes, that blinds my sight
And silence that speaks so much louder than words
Of promises broken

Le doux parfum d'un grand chagrin traverse la terre
Des panaches de fumée s'élèvent et se fondent dans un ciel de plomb
Un homme est allongé et rêve de champs verdoyants et de rivières
Mais se réveille au matin sans raison de se lever


Il est hanté par la mémoire d'un paradis perdu
Dans sa jeunesse ou dans un rêve, il ne peut être plus précis
Il est enchaîné pour toujours à un monde disparu
Ça ne suffit pas, ça ne suffit pas

Son sang s'est glacé et s'est figé avec frayeur
Ses genoux ont tremblé et ont cédé pendant la nuit
Sa main s'est affaiblie au moment de vérité
Sa démarche est chancelante

Un monde, une âme
Temps passé, la rivière coule

Et il parle à la rivière, de l'amour et du dévouement perdus
Et le silence répond cette invitation turbulante
Coulant, sombre et trouble vers une mer huileuse
Une sinistre annonce de ce qui doit être

Il y a un vent incessant qui souffle à travers la nuit

Et la poussière dans mes yeux, qui m'aveugle
Et ce silence qui parle tellement plus fort que les mots
De promesses non tenues

HIGH HOPES
GRANDS ESPOIRS

ENREGISTRÉE LE 20 OCTOBRE À LONDRES

Beyond the horizon of the place we lived
When we were young
In a world of magnets and miracles
Our thoughts strayed constantly and without boundary
The ringing of the division bell had begun

Along the Long Road and on down the Causeway
Do they still meet there by the Cut

There was a ragged band that followed in our footsteps
Running before time took our dreams away
Leaving the myriad small creatures trying to tie us to the ground
To a life consumed by slow decay


The grass was greener
The light was brighter
With friends surrounded
The nights of wonder

Looking beyond the embers of bridges glowing behind us
To a glimpse of how green it was on the other side
Steps taken forwards but sleepwalking back again

Dragged by the force of some inner tide

At a higher altitude with flag unfurled
We reached the dizzy heights of that dreamed of world
Encumbered forever by desire and ambition
There's a hunger still unsatisfied
Our weary eyes still stray to the horizon
Though down this road we've been so many times


The grass was greener
The light was brighter
The taste was sweeter
The nights of wonder
With friends surrounded
The dawn mist glowing
The water flowing
The endless river

Forever and ever

Au-delà de l'horizon de l'endroit où nous vivions
Quand nous étions jeunes
Dans un monde d'aimants et de miracles
Nos pensées à tout moment égarées et sans limite
L'heure du  verdict approchait à grands pas

Sur la Long Road, au pied de la Causeway
Se rencontrent-ils encore près de la Faille?

Il y avait une bande en haillon qui ont suivi nos traces
Se dérobant avant que le temps prenne nos rêves
Laissant une myriade de petites créatures qui tentaient de nous attacher au sol
Pour une vie consumée par une lente décomposition

L'herbe était plus verte
La lumière était plus brillante
Avec nos amis entouré
Les nuits d'émerveillements

Regardant au-delà des braises rougeoyantes des ponts derrière nous
Pour apercevoir comment vert était l'autre côté
Un pas pris en avant mais le somnambulisme de retour
Traînés par la force d'une marée intérieure

A une haute altitude avec un drapeau déployé
Nous avons atteint des hauteurs vertigineuses de ce monde rêvé
Grévés à jamais par le désir et l'ambition
Il y a une faim insatisfaite
Nos yeux fatigués toujours errant à l'horizon
Quoique descendant cette route que nous avons été tant de fois

L'herbe était plus verte
La lumière plus brillante
Le goût était plus doux
Les nuits d'émerveillements
Entourées d'amis
La brume matinale rougeoyante
L'eau s'écoulant
La rivière éternelle

Toujours et à jamais

En laissant poursuivre l'aiguille sur le vinyle, on peut entendre Steve O'Rourke, gérant de Pink Floyd, qui tenait à apparaître sur l'album, avoir une conversation téléphonique avec Charlie Gilmour, fils de David Gilmour.

Steve O'Rourke

"Hello?”

"Allô?"

Charlie Gilmour

“Yeah”

"Ouais?"

Steve O'Rourke

"Is that Charlie?”

"C'est Charlie?"

Charlie Gilmour

"Yes”

"Oui"

Steve O'Rourke

"Hello Charlie”

"Bonjour Charlie"

Charlie Gilmour

"Great!”

"Formidable!"

ANOTHER BRICK IN THE WALL Part 2
UNE AUTRE BRIQUE DANS LE MUR 2ieme Partie

ENREGISTRÉE LE 21 OCTOBRE À LONDRES

We don't need no education
We don't need no thought control
No dark sarcasm in the classroom
Teacher leave them kids alone
Hey teacher, leave the kids alone

All in all it's just another brick in the wall
All in all you're just another brick in the wall

We don't need no education
We don't need no thought control
No dark sarcasm in the classroom
Teacher leave the kids alone
Hey teacher leave us kids alone !

All in all you're just another brick in the wall
All in all you're just another brick in the wall

"Wrong, Do it again!"
"If you don't eat yer meat, you can't have any pudding.
How can you have any pudding
if you don't eat yer meat ?"
"You! Yes, you behind the bikesheds, stand still laddy !"

Nous n'avons pas besoin d'éducation
Nous n'avons pas besoin que l'on contrôle nos pensées
Assez de ces sombres sarcasmes en classe
Professeurs, laissez les enfants tranquilles
Hé ! les profs ! fouttez la paix aux enfants !

Tout compte fait ce n'était juste qu'une brique dans le mur
Tout compte fait
vous n'êtes juste qu'une autre brique dans le mur

Nous n'avons pas besoin d'éducation
Nous n'avons pas besoin que l'on contrôle nos pensées
Assez de ces sombres sarcasmes en classe
Professeurs, laissez les enfants tranquilles
Hé professeur ! laisse nous tranquilles !

Tout compte fait vous n'êtes juste qu'une autre brique dans le mur
Tout compte fait vous n'êtes juste qu'une autre brique dans le mur

" Faux, Recommence encore!"
"Si tu ne manges pas ta viande tu n'aura pas de dessert"

"Comment pourrais-tu avoir un dessert
si tu ne manges pas ta viande?"
"Toi ! Oui toi derrière les parkings à vélos, tiens toi droit!"

Retourner au contenu | Retourner au menu