The Final Cut - Pink Floyd

Aller au contenu

Menu principal

The Final Cut

Discographie > Albums-Crédits

Enregistrement



Producteur
Arrangements des orchestres
Ingénieur de son
Assitants:
Pochette
Photo;
Travail artistique;
Maison de disque
Date de sortie Angleterre
Date de sortie  États-Unis
Meilleur classement

Mayfair, Olympic, Abbey Road, Eel Pie, Audio International, RAK, Hookend (Studio d'enregistrement privé de David Gilmour) et The Billiard Room (Studio d'enregistrement privé de Roger Waters, avec, comme son nom l'indique, un billard) de Juillet à Décembre 1982
Roger Waters, James Guthrie & Michael Kamen
Michael Kamen
James Guthrie & Andy Jackson
Andy Canelle, Mike Nocito & Jules Bowen
Roger Waters
Willie Christie
Artful Dodgers
Harvest
21 Mars 1983.
2 Avril 1983.
1e (Royaume Uni)
6e (États-Unis)

THE POST WAR DREAM
LE REVE D'APRES GUERRE

2'59
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix principale, guitare basse
David Gilmour: Guitare
Nick Mason: Batterie
Andy Bown: Orgue Hammond
Michael Kamen: Harmonium, arrangements orchestraux et chef d'orchestre
National Philharmonic Orchestra: Cuivres et instruments à cordes

”…announced plans to build a nuclear fallout shelter at Peterborough in Cambridgeshire…”

”…three high court judges have cleared the way…”

”…It was announced today, that the replacement for the Atlantic Conveyor the container ship lost in the Falklands conflict would be built in Japan, a spokesman for…”

”…moving in. They say the third world countries, like Bolivia, which produce the drug are suffering from rising violence…”

Tell me true tell me why was Jesus crucified
Is it for this that daddy died
Was it for you? was it me
Did I watch too much t.v.?
Is that a hint of accusation in your eyes
If it wasn't for the nips
Being so good at building ships
The yards would still be open on the clyde
And it can't be much fun for them
Beneath the rising sun
With all their kids committing suicide
What have we done, Maggie what have we done?
What have we done to england?
Should we shout should we scream?
"What happened to the post war dream?"
Oh Maggie Maggie what have we done?

« … ont annoncé un projet de construction d'abri anti-atomique à Peterborough, dans le Cambridgeshire… »

« … trois juges de la Cour Suprême ont dégagé le terrain… »

« … L'annonce a été faite aujourd'hui : le remplaçant de l' Atlantic Conveyor, porte-conteneurs perdu durant le conflit aux Malouines, sera construit au Japon, un porte-parole de… »

« … emménagent. Ils déclarent que les pays du tiers-monde, comme la Bolivie, qui produisent la drogue souffrent d'une montée de la violence… »


Dis-moi la vérité, dis-moi pourquoi Jésus a été crucifié
Est-ce pour ça que papa est mort?
Etait-ce pour toi, était-ce moi ?
Est-ce que j'ai trop regardé la télé?
Est-ce un air d'accusation dans tes yeux?
Si ce n'était pas des japonais
Étant si doué pour construire des navires
Le chantier naval serait toujours ouverts sur le  Clyde
Et ça ne peut pas être très drôle pour eux
Sous le soleil levant
Avec tous leurs enfants qui se suicident
Qu'avons-nous fait,  Maggie qu'avons-nous fait?

Qu'avons-nous fait pour l'Angleterre?
Devrions-nous crier, devrions-nous hurler?
"Qu'est-il arrivé au rêve d'après guerre?"
Oh Maggie, Maggie qu'avons-nous fait?

YOUR POSSIBLE PAST
TES EVENTUELS PASSES

4'19
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix principale, guitare basse
David Gilmour: Guitare
Nick Mason: Batterie
Michael Kamen: Piano
Ray Cooper: Tambourin
Andy Bown: Orgue Hammond

They flutter behind you your possible pasts
Some brighteyed and crazy some frightened and lost
A warning to anyone still in command

“Ranks! Fire!”


Of their possible future to take care
In derelict sidings the poppies-entwine

With cattle trucks lying in wait for the next time

Do you remember me, how we used to be?

Do you think we should be closer?

She stood in the doorway the ghost of a smile

Haunting her face like a cheap hotel sign

Her cold eyes imploring the men in their macs

For the gold in their bags or the knives in their backs
Stepping up boldly one put out his hand
He said, "I was just a child then now I'm only a man"

Do you remember me, how we used to be?

Do you think we should be closer?

By the cold and religious we were taken in hand

Shown how to feel good and told to feel bad

Tongue tied and terrified we learned how to pray
Now our feelings run deep and cold as the clay

And strung out behind us the banners and flags

Of our possible pasts lie in tatters-and rags

Do you remember me, how we used to be?

Do you think we should be closer?

Ils ont remué derrière toi tes éventuels passés
Certains l'oeil perçant et fou, d'autres effrayés et perdus
Un avertissement pour quiconque serait aux commandes
“En joue! Feu!”

De leur éventuel futur dont il faut prendre soins
Dans des voies de garage abandonnées, les coquelicots s'entremêlent
Avec les camions de bétail en attente d'une prochaine fois.
Te rappelles-tu de moi? comment nous avionsd l'habitude d'être?
Penses-tu que nous devrions être plus proches?

Elle était debout dans l'embrasure de laporte avec son vague sourire
Tourmentant son visage comme une enseigne d'hôtel bon marché
Ses yeux froids implorant les hommes avec leurs imperméables
Pour l'or dans leurs bagages ou leurs couteaux dans le dos
Marchant courageusement, l'un sorti sa main
Il dit "Je n'étais qu'un enfant alors que maintenant je suis seulement qu'un homme"

Te rappelles-tu de moi? comment nous avionsd l'habitude d'être?
Penses-tu que nous devrions être plus proches?

Par le froid et la religion, nous avons été pris en main
Montré comment se sentir bien et dire de se sentir mal
Muets et terrifiés, nous avons appris comment prier
Maintenant nos sentiments sont enfouis et aussi froids que l'argile
Et enchainés derrière nous, les bannières et les drapeaux
De nos éventuels passés s'allongent en loques

Te rappelles-tu de moi? comment nous avionsd l'habitude d'être?
Penses-tu que nous devrions être plus proches?

ONE OF THE FEW
UN PARMI LES HUMBLES

1'27
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix principale, guitare basse
David Gilmour: Gitare acoustique

When you're one of the few to land on your feet
What do you do to make ends meet
Teach
Make them mad, make them sad, make them add two and two
Make them me, make them you, make them do what you want-them to
Make them laugh, make them cry, make them lie down and die

Quand tu es un des seuls à retomber sur tes pieds
Comment fais-tu pour joindre les deux bouts?
Enseigne
Rends les mauvais, rends les triste, fait leur additionner deux plus deux
Rends les comme moi, rends les comme toi, fait leur faire ce que tu veux qu'ils fassent
Fait les rire, fait les pleurer, fait les s'allonger et mourir

THE HERO'S RETURN
LE RETOUR DES HEROS

2'57
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix, Guitare basse
David Gilmour: Guitare
Nick Mason: Batterie
Andy Bown: Piano électrique Yamaha

Jesus Jesus what's it all about?
Trying to clout these little ingrates into shape

When I was their age all the lights went out

There was no time to whine and mope about

And even now part of me flies over
Dresden at angels one five
Though they'll never fathom it behind my

Sarcasm desperate memories lie

Sweetheart sweetheart are you fast asleep, good
'Cos that's the only time that I can really talk to you
And there is something that I've locked away
A memory that is too painful
To withstand the light of day

When we came back from the war the banners and
Flags hung on everyones door

We danced and we sang in the street and
The church bells rang
But burning in my heart
My memory smoulders on
Of the gunners dying words on the intercom

Jesus Christ, I might as well be dead
If I can't see how dangerous it must feel to be
Training human cogs for the machine
Without some shell-shocked lunatic like me
Bombarding their still soft shores
With sticks and stones that were lying around
In the pile of unspeakable feelings I'd found

When I turned back the stone
Turned over the stone
Of my own disappointment back home

Jésus Jésus, qu'est-ce que tout cela signifie?
Essayer de marteler ces petits ingrats pour leur donner forme
Quand j'avais leur âge, toutes les lumières se sont éteintes
Il n'y avait pas de temps pour gémir et broyer du noir

Et même maintenant une partie de moi vole au-dessus
De  Dresde à 1500 pieds
Bien qu'ils ne le comprendront absolument rien derrière mes
Sarcasmes désespérés de ma mémoire mensongère

Chérie chérie, t'es-tu tu vite endormi, parfait

Parce que c'est le seul moment où je peux vraiment te parler
Et il y a quelque chose que j'ai mis sous clé
Un souvenir qui est trop douloureux
Pour résister à la lumière du jour

Quand nous sommes revenus de la guerre, les étendards et
Les drapeaux étaient suspendus au dessus de chacune des portes
Nous dansions et chantions dans les rues et
Les cloches de l'église ont sonnées
Mais, brûlant dans mon coeur
Mes souvenirs se consummaient
Sur les derniers mots des cannonniers dans un intercom

Jésus Christ, je devrais aussi être mort
Si je ne peux voir comment ce doit être dangereux

D'entraîner des humains aux rouages pour la machines.
Sans les quelques lunatiques commotionné comme moi
Bombardant leurs doux rivages tranquilles
Avec des bâtons et des roches qui se trouvaient autour
Dans le tas de sentiments indescriptibles que j'avais trouvé
Quand j'ai retourné la pierre
Tourner la pierre
De ma propre déception de retour à la maison.

THE GUNNERS DREAM
LE REVE DES CANNONNIERS

5'03
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix principale, guitare basse
David Gilmour: Guitare
Nick Mason: Batterie
Raphael Ravenscroft: tenor saxophone
Ray Cooper: tambourin
Michael Kamen: Piano, arrangements orchestraux et chef d'orchestre
National Philharmonic Orchestra: Cuivres et instruments à cordes

Floating down through the clouds
Memories come rushing up to meet me now
In the space between the heavens
And in the corner of some foreign field
I had a dream
I had a dream
Goodbye Max
Goodbye ma
After the service when you're walking slowly to the car

And the silver in her hair shines in the cold-november air
You hear the tolling bell
And touch the silk in your lapel
And as the tear drops rise to meet the comfort of the band
You take her frail hand
And hold on to the dream

A place to stay
Enough to eat
Somewhere old heroes shuffle safely down
the street
Where you can speak out loud
About your doubts and fears
And what's more no-one ever disappears
You never hear their standard issue kicking in your door
You can relax on both sides of the tracks
And maniacs don't blow holes in bandsmen by
remote control
And everyone has recourse to the law
And no-one kills the children anymore
And no-one kills the children anymore

Night after night
Going round and round my brain
His dream is driving me insane
In the corner of some foreign field
The gunner sleeps tonight
What's done is done
We cannot just write off his final scene
Take heed of the dream
Take heed

Flottant à travers les nuages
Mes souvenirs accourant vers moi maintenant
Dans l'espace entre les cieux
Et dans le coin d'un champ étranger
J'ai fait un rêve
J'ai fait un rêve
Au revoir Max
Au revoir maman
Après le service, quand tu marches lentement vers la voiture

Et que la couleur d'argent dans ses cheveux brilles dans l'air froid de Novembre
Tu entends la cloche sonner
Et touches la soie au revers de ta vetse
Et quand les larmes versées remontent pour rencontrer le confort de la compagnie
Tu prends sa frêle main
Et t'accroches au rêve

Un endroit où rester
Suffisamment à manger
Quelque part des vieux héros traînent en sécurité au bas de la rue
Où tu peux parler haut et fort
De tes doutes et de tes peurs
Et en plus, jamais personne ne disparaît
Tu n'entends jamais leurs équipements militaires frappant à ta porte
Tu peux te détendre de part et d'autre de la piste
Et les fous ne sabordent pas chez les musiciens avec une télécommande
Et tout le monde a recours à la loi
Et personne ne tue les enfants désormais
Et personne ne tue les enfants désormais

Nuit apès nuit
Parcourant mon cerveau
Ses rêves me rendent fou
Dans le coin d'un champ étranger
Le canonnier dort ce soir
Ce qui est fait est fait
On ne peut pas annuler sa scène finale
Prenez garde au rêve
Prenez garde

PARANOID EYES
YEUX DE PARANOIAQUE

3'42
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix principale, guitare basse
David Gilmour: Guitare
Nick Mason: Batterie
Andy Bown: Orgue Hammond
Ray Cooper: Percussions
Michael Kamen: Piano, orchestral arrangements orchestraux et chef d'orchestre
National Philharmonic Orchestra: Cuivres et instruments à cordes

Button your lip don't let the shield slip
Take a fresh grip on your bullet proof mask
And if they try to break down your disguise with their questions
You can hide hide hide

“Ta! You was unlucky there son”
“Time gentleman!”

Behind paranoid eyes

You put on your brave face and slip over the road for a jar
Fixing your grin as you casually lean on the bar

Laughing too loud at the rest of the world
With the boys in the crowd
You hide hide hide

“I'll tell you what, I'll give you three blacks, and play you for five…”

Behind petrified eyes

You believed in their stories of fame fortune and glory
Now you're lost in a haze of alchohol soft middle age
The pie in the sky turned out to be miles too high
And you hide hide hide
Behind brown and mild eyes

“Oi!”

Ferme-là ne laisse pas le bouclier t'échapper
Prends une nouvelle prise sur ton masque pare-balles
Et s'ils essaient de détruire ton déguisement avec leurs questions
Tu peux te cacher, te cacher, te cacher

"Ta! T'as pas eu de veine sur ce coup-là, fils"
"Il est temps, gentilhomme"

Derrière des yeux paranoiaques

Tu mets ton visage courageux et glisse sur la route pour un verre
Fixant ton sourire alors que tu t'appuie nonchalamment sur le bar
Riant trop fort au reste du monde
Avec les garçons dans la foule
Tu te caches, te caches, te caches

Je vais te dire, je vais te donner trois noirs, et te jouer pour cinq"

Derrière tes yeux terrifiés

Tu as cru en leurs hsitoires de fortune renommée et de gloire
Maintenant tu es perdu dans les brumes de doux alcool d'âge moyen
Les promesses en l'air s'avèrent être inaccessible

Et tu te caches, te caches, te caches
Derrière des yeux bruns et doux

"Oh"

GET YOUR FILTHY HANDS OFF MY DESERT
GARDES TES SALES PATTES HORS DE MON DESERT

1'17
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix, guitare acoustique
National Philharmonic Orchestra: Instruments à cordes
Michael Kamen: Arrangement instruments à cordes et chef d'orchestre

“Oi… Get your filthy hands off my desert!”
“What ‘e say?”

Brezhnev took Afghanistan
Begin took Beirut
Galtieri took the Union Jack
And Maggie over lunch one day
Book a cruiser with all hands
Apparently to make him give it back

"Hey… Enlève tes sales pattes de mon désert!"
"Qu'est-ce qu'il a dit?"


Brezhnev a pris l'Afghanistan
Bégin à pris Beyrouth
Galtieri a pris le drapeau anglais
Et Maggie un jour, après le repas
A réservé un croiseur avec tout le monde
Apparemment pour se le faire rendre

THE FLETCHER MEMORIAL HOME
LA MAISON COMMEMORATIVE DES FLETCHER

4'10
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix, Guitare basse
David Gilmour: Guitare principale
Nick Mason: Batterie
Ray Cooper: Percussions
Michael Kamen: Piano, arrangements orchestraux et chef d'orchestre
National Philharmonic Orchestra: Cuivres, instruments à cordes et flûtes

Take all your overgrown infants away somewhere
And build them a home
A little place of their own
The Fletcher memorial
Home for incurable tyrants and kings

And they can appear to themselves every day

On closed circuit t.v.
To make sure they're still real
It's the only connection they feel
"Ladies and gentlemen, please welcome
Reagan and Haig
Mr. Begin and friend Mrs. Thatcher and Paisley
"Hello Maggie!"
Mr. Brezhnev and party
"Scusi dov’è il bar?"
The ghost of McCarthy
The memories of Nixon
"Who’s the bald chap?"
"Good-bye!"


And now adding colour a group of anonymous latin-American meat packing glitterati"


Did they expect us to treat them with any respect?
They can polish their medals and sharpen their smiles
And amuse themselves playing games for a while
Boom boom, bang bang lie down you're dead

Safe in the permanent gaze of a cold glass eye
With their favourite toys
They'll be good girls and boys
In the fletcher memorial home for colonial

Wasters of life and limb

Is everyone in?
Are you having a nice time?
Now the final solution can be applied

Prends tous tes enfants envahissants quelque part

Et construit leur une résidence
Un petit endroit à eux
La maison commémorative des Fletcher
Acceuil pour les tyrans et les rois incurables

Et s'ils peuvent apparaître à eux-mêmes tous les jours
Sur un circuit fermé de télévision
Pour être sûr qu'ils sont toujours réels
C'est le seul lien qui les touchent
"Mesdames et Messieurs, acceuillez s'il vous plaît
Reagan et Haig
M. Begin et ses amis Mme Tatcher et Paisley
"Bonjour Maggie"
M. Brezhnev et compagnie
"Pardon, où est le bar?"
Le fantôme de  McCarthy
Les souvenirs de Nixon
"Qui est ce mec chauve?"
"Au revoir!"


Et maintenant, ajoutant de la couleur, un groupe d'emballeurs de viandes anonymes Latino-américain scintillants"

Est-ce-qu'ils attendent de nous qu'on les traitent avec respect?
Ils peuvent astiquer leurs médailles et aiguiser leurs sourires
Et s'amuser en jouant à des jeux pour un certain temps
Boum boum, bang bang à terre tu es mort

À l'abri sous le regard fixe d'un oeil de verre froid
Avec leurs jouets préférés
Ils seront de bonnes filles et de bons garçons
Dans la maison commémorative des Fletcher pour colonies
Gaspilleurs de vie et de membres

Est-ce-que tout le monde est là?
Passez-vous un bon moment?
Maintenant la solution finale peut-être appliquée.

SOUTHAMPTON DOCK
LE QUAI DE SOUTHAMPTON

2'13
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix, guitare acoustique, guitare basse
Michael Kamen: Piano, arrangements orchestraux et chef d'orchestre
National Philharmonic Orchestra: Cuivres et instruments à cordes

They disembarked in 45
And no one spoke and no one smiled
There were too many spaces in the line
Gathered at the cenotaph
All agreed with hand on heart
To sheath the sacrificial knifes

But now
She stands upon southampton dock
With her handkerchief
And her summer frock clings
To her wet body in the rain
In quiet desperation knuckles
White upon the slippery reins
She bravely waves the boys goodbye again


And still the dark stain spreads between
His shoulder blades
A mute reminder of the poppy fields and graves

And when the fight was over
We spent what they had made
But in the bottom of our hearts
We felt the final cut

Ils débarquèrent en '45
Et personne n'a rien dit et personne n'a ri
Il y avait trop d'espaces dans les rangs
Réunis au  cénotaphe
Tous ont acceptés avec le coeur sur la main
De dégainer les couteaux du sacrifice

Mais maintenant
Elle se tient sur le quai de Southampton
Avec son mouchoir
Et sa robe d'été qui reste collée
Contre son corps mouillé par la pluie
Dans un doux désespoir elle replie
ses doigts blancs sur les rênes glissantes
Elle salue bravement de la main les garçons à nouveau

Et encore la tache sombre se propage entre
Ses omoplates
Un rappel muet des champs de coquelicots et des tombes
Et quand le combat fût terminé
Nous avons utilisés ce qu'ils avaient fait
Mais au fond de nos coeurs
Nous avons senti la coupure finale

THE FINALCUT
LA COUPURE FINALE

4'43
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix principale, gitare basse
David Gilmour: Guitare
Nick Mason: Batterie
Andy Bown: Clavier
Ray Cooper: Tambourin
Michael Kamen: Piano, arrangements orchestraux et chef d'orchestre
National Philharmonic Orchestra: Cuivres et instruments à cordes

Through the fish eyed lens of tear stained eyes

I can barely define the shape of this moment in time
And far from flying high in clear blue skies
I'm spiraling down to the hole in the ground where I hide

If you negotiate the minefield in the drive
And beat the dogs and cheat the cold electronic eyes
And if you make it past the shotgun in the hall
Dial the combination open the priesthole

And if I'm in I'll tell you what's behind the wall

There's a kid who had a big hallucination
Making love to girls in magazines
He wonders if you're sleeping with your new found faith
Could anybody love him
Or is it just a crazy dream

And if Ishow you my dark side
Will you still hold me tonight?
And if i open my heart to you
And show you my weak side
What would you do?
Would you sell your story to Rolling Stone?
Would you take the children away and leave me alone?
And smile in reassurance
As you whisper down the phone
Would you send me packing?
Or would you take me home

Thought I oughta bare my naked feelings
Thought I oughta tear the curtain down
I held the blade in trembling hands
Prepared to make it but just then the phone rang
I never had the nerve to make the final cut

A travers le regard panoramique des yeux colorés en larmes
Je peux à peine définir ce moment dans le temps

Et loin de voler haut dans un ciel bleu limpide
Je descends enspirale vers le trou dans le sol où je me cache

Si tu négocie le champ de mines sur la route
Et bats les chiens et trompe les yeux froids électroniques
Et si tu vas dans le hall, après le fusil de chasse
Compose la combinaison, ouvre le compartiment secret
Et si j'y suis je te dirais ce qu'il y a derrière le mur

Il y a un enfant qui a eu une grosse hallucination
Il faisait l'amour aux filles des revues
Il se demande si tu dors avec ta nouvelle foi trouvée

Est-ce-que quelqu'un pourrait l'aimer?
Où est-ce juste une rêve fou?

Et si je te montrai mon côté obscure
Resterai-tu avec moi ce soir?
Et si je t'ouvrai mon coeur
Et que je te montrai mon côté faible
Que ferais-tu?
Vendrais-tu ton histoire au Rolling Stone?
Souhaiterais-tu emmener les enfants et me laisser seul?
Et sourire pour me réconforter
Comme tu murmures au téléphone
Souhaiterais-tu m'envoyer un paquet?
Ou souhaiterais-tu me ramener à la maison?

J'ai pensé que je devrai mettre à nu mes sentiments
J'ai pensé que je devrai déchirer le rideau
Je tenais la lame d'une main tremblante
Préparé à le faire mais au même moment le téléphone à sonné
Je n'ai jamais eu le courage de faire la coupure finale.

NOT NOW JOHN
PAS MAINTENANT JOHN

5'01
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix principale, rubans, synthétiseur
David Gilmour: Voix principale, guitare basse, guitare
Nick Mason: Batterie
Andy Bown: Orgue Hammond
The Blackberries: Voix d'arrière champ

Fuck all that we've got to get on with these
Gotta compete with the wily Japanese.
There's too many home fires burning
And not enough trees.
So fuck all that
We've go to get on with these.

Can't stop
Lose job
Mind gone
Silicon
What bomb
Get away
Pay day
Make hay
Break down
Need fix
Big six
Clickity click
Hold on
Oh no
Brrrrrrrrrring bingo !

Make 'em laugh.
Make 'em cry.
Make 'em dance in the aisles.
Make 'em pay.
Make 'em stay.
Make'em feel ok.

Not n
ow John
We've got to get on with the film show.
Hollywood waits at the end of the rainbow.
Who cares what it's about
As long as the kids go?
Not now John
Got to get on with the show.

Hang on John we've got to get on with this.
I don't know what it is
But it fits on here like.....
Come at the end of the shift
We'll go and get pissed.
But now now John
I've got to get on with this.

Hold on John
I think there's something good on.
I used to read books but.....
It could be the news
Or some other abuse
Or it could be reusable shows.

Fuck all that we've got to get on with these
Got to compete with the wily Japanese.
No need to worry about the Vietnamese.
Got to bring the Russian Bear to his knees.
Well, maybe not the Russian Bear
Maybe the Swedes.
We showed Argentina
Now let's go and show these.
Make us feel tough
And wouldn't Maggie be pleased?
Nah nah nah nah nah nah nah!

"s'cusi dove It bar
(What?)
se para collo pou eine toe bar
s'il vous plait ou est le bar
(...say it in English !...)
oi, where's the fucking bar John ?
(Oh, now you're talking !)"
Oh ! Rule Britannia ! Britannia rules the day

Down !
Go, Maggie !
Hammer, Hammer, Hammer, Hammer, now
!

.Rien à foutre de tout ça, on doit continuer avec eux
On doit rivaliser avec les rusés de Japonais
Il y a trop de maisons en train de brûler
Et pas assez d'arbres
Alors rien à foutre de tout ça
On doit continuer avec eux.

Je ne peux m'arrêter
Perdre mon emploie,
Esprit disparu,
Silicium
Quelle bombe,
Tire-toi,
Jour de paie,
Faire de l'argent
S'effonfrer,
Besoin d'attache,
Bande des six
Cliquetis, clique,
tiens bon,
Oh non,
brrrrrrrrrring bingo!

Fait les rire,
Fait les pleurer,
Fait les danser dans les couloirs
Fait les payer,
Fait qu'ils restent,
Fait qu'ils se sentent bien

Pas maintenant John
On doit continuer la diffusion du film
Hollywood attend au bout de l'arc en ciel
Qui ce soucie de quoi il s'agit
Tant que les gamins y vont?
Pas maintenant John
Il faut continuer le spectacle

Tiens bon John on doit continuer avec celà
Je ne sais pas ce que c'est
Mais il s'adapte ici comme çà
Viens à la fin de la présentation
Nous irons et se soûlerons la gueule
Mais pas maintenant John
Je dois continuer avec celà.

Attends John
Je crois qu'ils vont passer quelque chose de bien
J'avais l'habitude de lire des livres mais
Ça pouvait être des nouvelles
Ou n'importe quel autre mauvais traitement
Ou çà pourrait être spectacles reutilisables

Rien à foutre de tout ça, on doit continuer avec eux
On doit rivaliser avec les rusés de Japonais
Pas besoin de s'inquiéter au sujet des Vietnamiens
Il faut mettre l'ours russe à genoux
Bien, peut-être pas l'ours russe
Peut-être les Suedois
Nous avons montré l'Argentine
Maintenant allons-y, montrons ceci
Nous faire sentir coriaces
Et ça ne sera pas facilepour Maggie
Nah nah nah nah nah nah!

Excusez-moi, où est le bar?
(Quoi?)
S'il vous plait où est le bar?
S'il vous plait ou est le bar?

Eh! où est le putain de bar John!
(Oh! maintenant vous parlez!)
Oh! autorité de Grande-Bretagne, la Grande-Bretagne mène le bal
À bas!
Vas-y Maggie
Le marteau, marteau, marteau, marteau, maintenant

TWO SUNS IN THE SUNSET
DEUX SOLEILS AU COUCHER

5'16
Paroles et musique: Roger Waters
Roger Waters: Voix, guitare acoustique, guitare basse
David Gilmour: Guitare rythmique
Andy Newmark: Batterie
Andy Bown: Orgue Hammond
Michael Kamen: Piano
Raphael Ravenscroft: Saxophone ténor

In my rear view mirror the sun is going down
Sinking behind bridges in the road
And I think of all the good things
That we have left undone
And I suffer premonitions confirm suspicions

Of the holocaust to come

The wire that holds the cork
That keeps the anger in Gives way
And suddenly it's day again
The sun is in the east
Even though the day is done
Two suns in the sunset
Hmmmmmmmmm
Could be the human race is run

Like the moment when your brakes lock
And you slide toward the big truck
And stretch the frozen moments with your fear
And you'll never hear their voices
And you'll never see their faces
You have no recourse to the law anymore

And as the windshield melts
My tears evaporate
Leaving only charcoal to defend
Finally I understand
The feelings of the few
Ashes and diamonds
Foe and friend
We were all equal in the end


Dans mon rétroviseur le soleil se couche
Se noyant derrière les ponts sur la route
Et je pense à toutes les bonnes choses
Que nous avons laissées inachevées
Et je souffre des prémonitions qui confirment mes soupçons
De l'holocauste à venir

Le fil qui tenait le bouchon
Qui maintenait la fureur à l'intérieur a cédé
Et soudain c'est de nouveau le jour
Le soleil est à l'est
Bien que le jour soit fini
Deux soleils au coucher
Hmmmmmmmmm
Peut-être que la race humaine est en fuite

Comme au moment où tes freins se bloquent
Et tu dérapes en direction du gros camion
Et tu étires les moments glacials avec ta peur
Et tu n'entendras jamais leurs voix
Et tu ne verras jamais leurs visages
Tu n'as plus aucun recours contre la loi

Et comme le pare-brise fond
Mes larmes s'évaporent
Laissant seulement du charbon de bois pour défendre
Finalement je comprends
Les sentiments de quelques-uns
Cendres et diamands
Ennemis et amis
Nous étions tous égaux à la fin

Retourner au contenu | Retourner au menu